» Catégorie : sport


Coupe du Monde:l’Afrique du Sud en « campagne séduction » au Cameroun.

Commentaires » 0

Yaoundé, 23 Février 2010
© Christian Tchapmi | Le Messager

   Coupe du Monde:l'Afrique du Sud en  Réagir

«Nous sommes convaincus que cette compétition sera un succès. Tous les Sud-africains partagent la même conviction et s’investissent afin que cette Coupe du Monde soit la plus belle fête que la planète n’ait jamais vécu».

 

«Nous sommes convaincus que cette compétition sera un succès. Tous les Sud-africains partagent la même conviction et s’investissent afin que cette Coupe du Monde soit la plus belle fête que la planète n’ait jamais vécu». L’espoir est permis. L’Afrique du Sud veut vivre le rêve aussi longtemps qu’il durera. C’est du moins l’assurance donnée par Grace Khoza, chef du département des affaires étrangères sud-africain. Face à la presse samedi 20 février 2010 à l’hôtel Hilton, la délégation composée de Dudu Mazikubo du département des Arts et de la culture, Lungi Morrison, représentante internationale de l’opérateur de téléphonie mobile MTN, sponsor officiel de la Coupe du Monde 2010, à laquelle s’est joint Ntshadi Tsheole, Haut commissaire du pays arc-en ciel au Cameroun, s’est voulue rassurante. Pour cette dernière, l’Afrique du Sud est prête pour accueillir la compétition qui s’annonce comme un événement mémorable dans l’histoire du continent Noir tout entier.

Grace Khoza a à cet effet rassuré les Hommes de médias sur les moyens mis en œuvre pour rendre plus alléchante cette fête du football mondial. Ainsi, en dehors de 17 garanties (santé, sécurité, infrastructures…) signées avec la FIFA (Fédération internationale de football association), le comité d’organisation est allé au-delà de ce que la FIFA attendait car «l’Afrique doit montrer que la renaissance africaine est une réalité et que l’heure de l’Afrique a sonné. Le gouvernement sud-africain ne va rien négliger pour organiser cette compétition qui ravit un peu plus de 2,6 milliards de personnes à travers le monde», a-t-elle rassuré.

Opération de charme

L’on a également retenu de cet échange qui a duré plus d’une heure qu’exclusivement, le programme de volontariat a été étendu aux autres pays africains et au monde entier. Concernant le volet sécurité que beaucoup redoutent, vu le climat délétère qui sévit dans le pays, la délégation a annoncé que plus de 4000 policiers ont été spécialement déployés pour assurer la sécurité des participants et des touristes. Parce que, a-t-elle renchérit, «d’une seule voix, nous devons dire au monde entier que nous sommes sûrs de notre capacité à accueillir une belle Coupe du Monde. Nous faisons massivement appel aux Africains pour qu’ils se joignent à cette fête du sport mondial et portent haut les couleurs de ce pays. Après tout, cette Coupe du Monde est la nôtre». A la question d’un journaliste qui a voulu savoir si l’Afrique du Sud croit fermement qu’un pays africain peut remporter cette coupe, la diplomate Ntshadi Tsheole a répondu que tant qu’on a la foi, tout est possible. « Que ce soit L’Afrique du Sud, le Ghana ou n’importe quelle autre nation africaine qualifiée qui la remporte, la joie reste unique, à savoir celle de l’Afrique », a-t-elle tranché.

Côté infrastructures, dix stades parmi lesquels le Nelson Mandela Bay de Port Elizabeth ont été retenus pour abriter les différentes rencontres. Outre le festival musical, baptisé «Hoezit 2010», au Mary Fitzgerald Square de Newtown et le festival de Rustenburg qui aura pour cadre l’Olympia Park, un autre concert géant sera organisé à Johannesburg. Prendront part à ce rendez-vous culturel des artistes des cinq pays africains qualifiés ainsi que d’autres artistes traditionnels. Au final, la World cup promet d’être une compétition de rêve dans un pays aux charmes irrésistibles.

La rencontre de samedi avec la presse s’inscrit dans le cadre d’une tournée qu’effectue la délégation sud africaine dans les cinq pays africains qualifiés pour le Mondial 2010. Après l’Algérie et le Cameroun, c’est le Ghana qui a accueilli hier lundi 22 février 2010 l’équipe de Grace Khoza. Puis ce sera au tour du Nigeria et de la Côte d’Ivoire pour définitivement boucler la tournée.